#Chacha

  • 128 X 160 cm
  • aérosol sur toile + projecteur led ( en supp. )
  • Charlotte de Montmorency

En savoir plus

Il faut lui reconnaître qu’elle a été la dernière femme aimée par Henri IV. Toute jeune, entrée au service de l’épouse du roi Marie de Médicis, voilà que le bon roi ne put résister à son charme en l’apercevant alors qu’elle répétait un ballet. Lui a la bonne cinquantaine, 57 ans exactement, et Charlotte a à peine 15 ans . Comment alors profiter de la belle , de son « bel ange » ? Tout simplement en la poussant à épouser Henri de Condé qu’elle n’aimait pas, pensant celui-ci compréhensif : « Je pourrai l’installer pas loin du palais et aller la rejoindre quand l’envie m’en prendra… » pensa le souverain. Mais , raté ! L’époux fou de jalousie enleve Charlotte et s’enfuit avec elle à l’étranger. Henri IV accuse le coup , en février 1610 on le voit écrire : « Je
déchois si fort de mes soucis que je n’ai plus que la peau et les os ». Il est usé, fatigué par une vie pleine de rebondissements et par sa vie galante. Ne serait-il plus vert ? … Alors il se lance dans un conflit avec les Habsbourg, prêt à en découdre, ce qui sans doute lui coûtera la vie le 14 mai 1610 , assassiné par Ravaillac.
Et Charlotte ? … après le décès d’Henri IV elle put regagner Paris, mais sera emprisonnée jusqu’en 1620 avec son mari qui complotait contre l’autorité de Marie de Médicis. Proche ensuite de la reine Anne d’Autriche qui l’appréciait, la voilà encore humiliée et plus encore quand son époux intrigua, cette fois –ci, contre Louis XIII ! Il est décapité et les biens de la famille sont confisqués. Blessée, on dit que Charlotte se consacra à l’éducation de ses enfants.

TEXTE : ©DANY PRAT